Douchebag Sheriff

Personnages présents

  • Ki Qua
  • Fernand Legoffe
  • Jeanne Lefèbvre
  • Jacques d’Oyes
  • Meng Zhude

Date

23.07.2017

Court résumé

0_1507646056872_Screen Shot 2017-10-10 at 16.33.45.png

Les investigateurs conviennent de retourner à la maison abandonnée du taxidermiste pour empêcher les homme-poissons de profiter de leur captif. Alors qu’ils quittent la résidence de Zhude, ils sont pris en embuscade par trois soldats japonais qui - sans s’expliquer - leur demandent de “se rendre”. Les investigateurs se défendent et prévalent, récupérant au passage du précieux matériel de guerre nippon. Ainsi armés, ils se rendent à la maison du taxidermiste pour y faire détonner deux grenades avant de tout incendier. Dans la foulée, la créature retenue prisonnière parvient à s’échapper.

Le groupe rejoint ensuite Qian Lan, qui les mène à Bayuquan en jonque. À en juger par les remous marins, tout porte à croire que des homme-poissons observent leur trajet. Nos protagonistes arrivent néanmoins sains et saufs à Bayuquan, où leur enquête les mène d’abord au cimetière. Sur place, ils ne trouvent rien de probant : une partie du groupe remonte la piste du fossoyeur, en espérant qu’il connaisse un aveugle, mais en vain. L’autre groupe part à l’hôpital de la ville, où un japonais du nom de Saîto se révèle à eux. Il prétend être un Gardien, traître à sa nation d’origine, et mène le groupe dans un tombeau du cimetière où se trouve la dépouille de l’aveugle recherché par les investigateurs.

Malheureusement, les homme-poissons étaient à la trousse. Profitant de la moiteur ambiante, ils avaient creusé des tunnels leur permettant d’accéder aux fondations du tombeau. Leur chef tente de se saisir du brûloir, mais se fait grièvement blesser - à tel point qu’il bat vainement en retraite. Deux autres homme-poissons tentent de récupérer l’objet convoité : au cours de l’échauffourée qui s’ensuit, Saito et Jacques voyagent aux portes de la mort. Leurs opposants trépassent - l’un d’un coup de couteau, l’autre d’immolation.

Victorieux de peu, le groupe rejoint Saito dans une maison de la ville et procède à un rituel visant à ramener le défunt aveugle d’entre les morts. Lorsque la dépouille se relève par elle-même, elle accueille ses sauveurs en prétendant être Guang Ying, pourtant décédé à Paris, une quinzaine de jours auparavant…

last edited by AnubisVladTepas