Douchebag Sheriff

Personnages présents

  • Fernand Legoffe
  • Jeanne Lefèbvre
  • Jacques d’Oyes
  • Meng Zhude

Date

17.09.2017

Court résumé

0_1507646115490_Screen Shot 2017-10-10 at 16.34.57.png

Guang Ying, revenu d’entre les morts dans une dépouille aveugle, explique que son ombre a traversé l’Empire des Ombres jusqu’à ce corps tatoué. Il explique également que le maître tatoueur Agai Chen se trouve sur Zaoshu, l’île de la souffrance. Non seulement celle-ci est un mouroir pour pestiférés, mais elle se trouve actuellement entre les mains d’un groupe de trafiquants de chair. La peste et les inondations qu’a connu l’île sont en vérité une punition des Gardiens, à qui les pirates coréens du Serpent Jaune avaient repris l’île par la force. Selon Guang Ying, un paravent servant de portail vers le royaume des ombres se trouve toujours là-bas, tout comme la “source des encres” à employer pour réaliser les tatouages les plus puissants, via le brûloir de Hu Feng. En une phrase comme en dix : les investigateurs vont devoir se rendre sur l’île pour atteindre leurs objectifs.

Au petit matin, un brusque événement chamboule leurs plans : l’armée japonaise envahit Bayuquan. La population civile est déportée vers le centre de la ville pour y être inspectée. Le groupe, pris à mal, tente de se frayer un chemin par les petites ruelles. Zhude ouvre la marche, étant le plus à même de se déplacer discrètement, mais finit par être capturé par des Japonais qui l’emmènent directement au dispensaire désaffecté. Quelques heures plus tard, c’est Fernand et Jacques qui sont à leur tour capturés et mis en quarantaine dans le dispensaire. Le Gardien Saito, quant à lui, subit un sort moins enviable puisqu’il est fouetté publiquement pour trahison : le tortionnaire, un officier japonais, promet de l’épargner si les derniers Occidentaux se livrent d’eux-même. Jeanne n’étant pas sur les lieux, elle ne peut obtempérer, aussi Saito est-il à son tour emporté au dispensaire. Là-bas, l’antiquaire Kai Dang - délateur notoire - et Saito sont écorchés vifs par le criminel de guerre Shiro Ishii. La peau des victimes est ensuite greffés sur des Profonds. Tout porte à croire que les Japonais cherchent un moyen de récupérer les tatouages mystiques, mais l’opération tourne mal pour le monstre qui récupère le marquage de Saito. Le tatouage mystique se “venge” en terrassant la créature de l’intérieur.

Après ces deux expériences, Shiro Ishii inocule la peste à Zhude et à quelques pirates, avant de les faire conduire sur les quais de Bayuquan. De là, ils sont censés atteindre l’île de Zaoshu et y connaître une fin peu enviable. Pendant ce temps, Jacques et Fernand parviennent à s’enfuir. Fernand rejoint un groupe de pirate coréen appartenant à l’équipage du Serpent Jaune. Ensemble, ils reprennent la jonque de Qian Lan. De leur côté, la mendiante, Jacques, Jeanne et Mei Fang supposent que les Japonais souhaitent tester des armes bactériologiques sur la population civile de Bayuquan. Les trois dames se faufilent dans le dispensaire pour tenter d’y faire exploser les tonneaux suspects, mais la grenade qu’elles emploient n’attend pas sa cible. En désespoir de cause, elles mettent le feu au bâtiment et s’enfuient. Toute l’équipe rejoint finalement la jonque de Qian Lan, à l’exception de Zhude qui s’apprête à affronter l’île de la souffrance en solitaire…

last edited by AnubisVladTepas