Personnages présents

  • Ki Qua
  • Jeanne Lefèbvre
  • Meng Zhude
  • Jacques d’Oyes
  • Fernand Legoffe

Date

25.02.2018

Court résumé

0_1520497445842_Screen Shot 2018-03-08 at 09.23.05.png
Ayant pénétré dans l’Empire des Ombres pour échapper aux Shen De, les investigateurs retournent à la pagode dans l’espoir d’y retrouver Guang Ying. En chemin, ils découvrent plutôt Ran Gaar Kha, abandonné par Sayk Fong Lee et volontaire pour les accompagner afin d’obtenir réparation. Malgré les méfiances de rigueur, le groupe accepte de voyager avec lui. À la pagode, Guang Ying les rejoint à son tour et leur apprend que les “scribes” qui travaillent sur place sont les “Pages” du Necronomicon : chacun se souvient d’une page de l’ouvrage impie. Les investigateurs les interrogent sur divers sujets : l’Écorcheur Céleste, le Rançonneur de Droit Divin, les meilleurs moyens de quitter l’endroit.

Ils conviennent donc d’atteindre la Cité des Ombres pour y négocier de la graisse malodorante (nécessaire pour employer le brûloir de Hu Feng), puis de retrouver le compas des ombres, à même de localiser les portails des ombres. Ils espèrent également trouver l’ombre d’Agai Chen sur leur chemin avant leur antagoniste mandchou. Le groupe entame ainsi sa marche vers la mythique Cité des Ombres, bordée d’une rivière dont l’unique pont qui l’enjambe abrite un petit sanctuaire qui contient le fameux compas des ombres. Entre deux, une petite troupe d’artistes errants s’installe temporairement sur la berge. Les protagonistes y rencontrent trois ombres dotées de masques noirs, qui s’expriment par une gestuelle plus limpide que des mots. Les ombres s’avouent intéressées de discuter avec les mortels, lorsque ceux-ci auront fini leurs emplettes sur place. Dans le sanctuaire, le compas révèle que le portail qu’ils cherchent à atteindre bouge : la créature qui porte le tatouage-portail sur son dos ne stagne pas. Quelque soit la meilleure marche à suivre pour ce compas, le groupe choisit de l’ignorer pour l’instant et de pénétrer dans la Cité des Ombres, véritable ville fantôme en territoire hostile. La chance veut justement qu’une des créatures qui fournit la graisse malodorante - les “Maigres bêtes de la nuit” - soit retrouvée morte au pied d’une tour. Ni une, ni deux, les investigateurs récupèrent son sang et quittent l’intimidante cité au plus vite.

last edited by AnubisVladTepas