Personnages présents

  • Jacques d’Oye
  • Jeanne Lefèbvre
  • Meng Zhude
  • Fernand Legoffe

Date

25.03.2018

Court résumé

0_1523952523740_Screen Shot 2018-04-17 at 10.08.26.png

Les investigateurs viennent de traverser le portail de chair depuis l’Empire des Ombres. À leur soulagement, celui-ci mène bien à Harbin, au sein du Palais des Seigneurs Mandchous. La salle dans laquelle ils émergent a été vidée de tout mobilier. Seul et visiblement apeuré, un soldat mandchou toise l’extérieur par l’unique fenêtre des lieux. Les PJs supposent très logiquement qu’il vient de voir passer les deux Maigres Bêtes de la Nuit ayant traversé le portail : l’occasion rêvée de le maîtriser par surprise. Malgré tous leurs efforts, ils ne parviennent pas à se soustraire à l’attention du garde, qui finit par appeler du renfort. S’en suit alors une étrange mascarade, où Ran Gaar Khan tente de prendre le contrôle du groupe de soldats en raison de son status auprès de Sayk Fong Lee, jusqu’à ce que le reste du groupe se charge de les éliminer. Pour explorer aussi librement que possible le palais, Ran suggère à Zhude d’enfiler un costume de garde et de faire passer le reste du groupe pour des prisonniers.

Le groupe se dirige vers la chambre du Maréchal Zhang Xueliang, croisant au passage une poignée d’escouades, preuve que la garde est particulièrement aux aguets. Une fois à destination, Jeanne, Jacques, Fernand, Mei Fang et Serpent Jaune entrent dans la pièce, alors que Zhude et Ran montent la garde à l’extérieur. Le Maréchal git inconscient sur son lit, avec à ses côtés un vieil homme vêtu à la manière des prêtres orthodoxes. Ni une, ni deux, notre valeureuse équipe tente de maîtriser le vieillard, mais échoue lamentablement, jusuqu’à découvrir que le vieil homme ne semble en vérité pas de mèche avec Sayk Fong Lee. Cette énième démonstration de savoir-faire lorsqu’il s’agit de malmener des personnes d’âge mûr laisse le temps à Ran d’abattre ses cartes. il assomme Zhude, ameute plusieurs soldats et fait irruption en force dans la chambre. La courte escarmouche qui s’en suit a des conséquences fatales : Ran est mis à terre par Fernand et Serpent Jaune qui, à leur tour, sont maîtrisés par le reste des sbires mandchous, tout comme Jacques et Mei Fang. Seule Jeanne parvient à éviter la capture en se dissimulant sous le lit du Maréchal.

Les prisonniers sont conduits à une chambre, où Sayk Fong Lee prépare les derniers détails du rituel visant à faire de lui un Rançonneur de Droit Divin. Il commence par faire abattre Mei Fang, puis déclare vouloir faire de même de ses dangereux ennemis occidentaux. Liu Chen intervient, demandant au Sorcier (qu’elle appelle “père”) d’épargner les investigateurs, puisqu’ils l’ont sauvée à Paris des mois auparavant. Sayk Fong Lee acquiesce et se contente de marquer Fernand du Sceau du Dragon, avant de reprendre la cérémonie rituelle. Il déchire la couverture du Necronomicon, car sa peau est celle du Rançonneur de Droit Divin ayant trahi les siens durant la guerre qui les opposait aux humains. Il déclare ensuite vouloir ramener Agai Chen à la vie pour qu’il recopie le tatouage du Rançonneur sur son dos. Ce miracle peut s’accomplir grâce à l’Écorcheur Céleste, que le sorcier mandchou a contacté. Il se trouve juste là, dans le coin de la salle, sous la forme du fameux Marchand Ambulant. Ou du moins, c’est ce que pense Sayk Fong Lee : en vérité, le Marchand Ambulant lui arrache la peau des mains et l’applique sur son dos décharné, puis disparaît par un portail dimensionnel.

La confusion gagne les sbires mandchous, d’autant qu’une horde de Shen De émerge par les portails que Fernand avait emmenés avec lui. Ils massacrent tout sur leur passage, permettant aux investigateurs de se retrouver et de fuir les lieux avec l’aide du vieux prêtre orthodoxe, qui les mène en sécurité dans son Église à Harbin. Outre un inestimable repos de quelques jours, le groupe trouve en ces lieux de nouvelles pistes concernant les moines chrétiens ayant annoté le Necronomicon, ainsi qu’une localisation très vague de “Ranksacan”, où repose l’urne de jade autour de laquelle tous les événements à venir vont se jouer. Le prêtre orthodoxe - Sergeï Sebastianovitch - aimerait que les investigateurs l’aide à libérer le Maréchal du rêve d’opium, là ceux-ci penchent plutôt pour retrouver l’urne de jade aussi vite que possible.

last edited by AnubisVladTepas