Personnages présents

  • Jeanne Lefèbvre
  • Naranbataar
  • Jacques D’Oye
  • Fernand Legoffe

Date

14.05.2018

Court résumé

0_1526278553016_Screen Shot 2018-05-14 at 08.15.29.png
Alors que le reste du groupe attend, fébrile, de voir débarquer leurs ennemis au sommet des marches du temple abandonné, Jeanne retourne aux camions laissés sur les rivages de l’île pour en activer les phares. L’obscurité se disperse, facilitant également la vision des Shen De. En vadrouille, sept d’entre eux fondent sur notre pauvre archéologue et l’assomment. Ils retournent ensuite au temple avec leur prise, incapables de repérer les autres tireurs embusqués. C’est là, bien en vue, que les monstres subissent leurs premières pertes : Jacques et Fernand les allument, les incitant à se lancer à leur poursuite. Lorsque la petite troupe de poissons qui marchent est suffisamment éloignée de Jeanne, Naranbaatar les expédie dans les abîmes d’une grenade fort bien ajustée.

Une fois regroupés, les investigateurs s’infiltrent dans la crypte du temple, où ils constatent le funeste sort que leur plan explosif a réservé à Guang Ying. L’ombre du vieil homme flotte dans les airs, déchirée par le souffle et les flammes, au milieu des dépouilles déchiquetées des suppliciés ayant donné vie à l’Arcane des Cinq Supplices. Plus loin, dans le fond de la salle, ils aperçoivent les silhouettes des Pages du Necronomicon. Tout porte à croire que les Shen De les ont amenés ici pour servir leurs desseins. Au milieu des Pages, quatre poissons qui marchent résistent. D’intenses échanges de coups de feu voient nos protagonistes ressortir victorieux, bien que grièvement blessés. Lorsque ceux-ci s’approchent finalement de la trombe d’obscurité qui s’échappe du tatouage de Louis Lonsdale, un Esprit Affamé en surgit et menace de s’en prendre à eux. Immédiatement, Jeanne et Fernand entonnent la litanie offerte par Tarek à Bagdad, mais leur manque de conviction ne fait que renforcer l’animosité de la créature à leur égard. C’est Jacques qui la mettra en doute, comme si ses sinistres imprécations suffisaient à lui faire peur. Faisant écho à leurs paroles, un Page relève la tête et récite ses connaissances, comme un enfant enthousiaste. Il mentionne la fameuse formule latine, indiquant que quiconque l’emploie avec le brûloir de Hu Feng peut conjurer les ombres. Jeanne s’exécute sans attendre, déclenchant une véritable explosion de lumière qui annihile les ténèbres de l’endroit : la colonne, certes, mais également le portail et l’intégralité des Pages. Le brûloir lui-même finit en lambeaux de bronze. Dehors, les ombres sont vouées à disparaître des cieux, mais cela pourrait encore prendre du temps.

Le groupe embarque sur un des bateaux laissés par les Shen De, non sans récupérer le butin de leurs victimes, dont la carte des portails. Il se laisse ensuite dériver le long de la rivière Songha, à la recherche d’informations dans le livre laissé au temple par le chef des Shen De : on y parle du “Lac tombeau du Dragon des Ombres”, situé à l’est de la Mandchourie. À en croire la carte, le portail autrefois présent sur la jonque de Serpent Jaune se déplace rapidement sous les eaux de la rivière : il s’arrête au nord de la Mandchourie, puis prend la direction du sud, vers les lignes de front japonaises. Là, il semble rejoindre un peloton qui retourne vers le Nord. Après des jours de navigation, l’embarcation des investigateurs est fortuitement interceptée par celle d’un vieil allié. Serpent Jaune est revenu de son périlleux voyage, accompagné de Qian Lan, d’une poignée d’hommes et d’une radio léguée par les réfugiés russes laissés à Harbin. Ceux-ci se sont entendus avec le pirate pour rester en contact, si d’aventure l’un des deux groupes parvenaient à localiser les Occidentaux. Toujours suspicieux à l’égard des soi-disant réfugiés, les investigateurs déconseillent instamment Serpent Jaune de rester en contact avec eux. Fernand s’arrange en revanche pour contacter l’armée mandchoue. Les officiers chinois confirment la présence d’un peloton japonais d’environ 1’000 hommes dans les montagnes de Khandankhatala, contre lequel un détachement mandchou de 500 âmes a été dépêché. Des observateurs russes auraient également été repérés dans les environs.

0_1526253618958_map-1.png

Forts de cette information, les investigateurs font voile vers la petite ville de San-Hsing, où ils débarquent leur camion. Ils rejoignent ensuite le village de Po-Li, au pied des montagnes, puis suivent les indications de la population locale jusqu’à leur destination finale : une petite vallée entourant un vaste lac, au fond duquel doit se trouver le tombeau du dernier Rançonneur de Droit Divin. Adossé à une colline, un antique temple chinois est la seule trace d’humanité au milieu de l’obscurité. Le groupe l’atteint par une petite corniche et y rencontre les Veilleurs, un cénacle des Gardiens du Dernier Sacrilège qui s’assurent, par leur prière, que le dernier Rançonneur ne se réveille jamais de sa torpeur. Leur porte-parole, “L’Ombre qui Veille”, leur révèle de nombreuses informations : c’est eux qui offraient au Marchand Ambulant ses prédictions, délivrées via les biscuits porte-bonheur. En tant qu’ombres tangibles, les Veilleurs sont voués à disparaître suite à la destruction du portail provoquée par le Brûloir de Hu Feng. En conséquence, le Rançonneur de Droit Divin se réveillera tôt ou tard. Sayk Fong Lee compte payer l’Écorcheur Céleste pour qu’il arrache la peau du Rançonneur et la lui greffe sur le dos. Quant aux Shen De, L’Ombre qui Veille prétend qu’ils ne sont guère une menace dans l’immédiat. Il dévoile également que Liu Chen est réellement la fille du sorcier mandchou, et que Mei Fang était une orpheline qu’il a recueillie et poussée à réaliser ses basses œuvres. Son cœur chancelait entre sa loyauté au groupe et sa peur de son maître.

Finalement, l’Ombre qui Veille offre aux investigateurs de se renforcer en entrant dans l’Arcane des Cinq Supplices. Il ne lui faut guère d’arguments pour les convaincre, en dépit de la nature du rituel. Cinq veilleurs se portent volontaires pour devenir suppliciés, permettant à nos investigateurs de pénétrer dans le pentacle. Cette expérience traumatisante leur ouvre les yeux sur le futur. Des visions leur montrent l’ascension de Sayk Fong Lee au rang d’Empereur, la conquête de la Mandchourie par le Japon, l’extension des prises de l’Océan Noir, l’apocalypse aux mains des Shen De et finalement, l’invocation du Dernier Rançonneur de Droit Divin pour protéger les derniers humains de leur ennemi. Serpent Jaune met fin au supplice en extrayant ses camarades du pentacle. À cette occasion, le groupe constate que les visions ne sont pas le seul “cadeau” offert par l’Arcane : non seulement chaque participant se sent doté d’un pouvoir unique, mais chacun de leurs ombres a été remplacée par une autre.

0_1526254160202_map-2.png

Bientôt, Sayk Fong Lee abattra ses cartes et révélera ses plans. Nos investigateurs sont-ils prêts à y résister ? Parviendront-ils à empêcher les sinistres visions qui ont envahi leur esprit dans l’Arcane ? Le dernier acte de ce récit est sur le point d’être joué.

last edited by AnubisVladTepas