Personnages présents

  • Jeanne Lefèbvre
  • Naranbataar
  • Jacques D’Oye
  • Fernand Legoffe
  • Ki Qua

Date

08.07.2018

Court résumé

0_1531485923769_Capture d’écran 2018-07-13 à 14.44.56.png
Les investigateurs viennent de sortir de l’Arcane des Cinq Supplices, désormais détenteurs de visions de l’avenir et de pouvoirs surnaturels. Les enjeux sont clairs : Sayk Fong Lee compte rencontrer l’Écorcheur Céleste et le payer pour qu’il lui greffe la peau du dernier Rançonneur de Droit Divin au sein du temple actuellement englouti. Le groupe souhaite donc intercepter l’Écorcheur Céleste avant que cela n’arrive, pour lui proposer un échange plus enrichissant grâce à l’Urne de Jade.

Naranbataar utilise son don de vision pour voir au travers des yeux du capitaine Ivan : les Russes sont actuellement dans la région, et ils semblent se rapprocher du monastère des Veilleurs. Ne sachant pas s’ils peuvent s’y fier, Fernand et Serpent Jaune décident d’aller à leur rencontre. Par chance, les soviets - ils ne cachent plus leur réelle affiliation - souhaitent la mort de Sayk Fong Lee et proposent d’installer leur matériel au sein du temple pour renforcer ce point de vue stratégique sur le lac.

Pendant plusieurs heures, le groupe attend fébrilement dans le temple. Fernand envoie son ombre de Maigre Bête de la Nuit rechercher des signes de vie dans les environs - elle détecte un petit groupe de Mandchous perdus dans les montagnes, trop peu nombreux pour qu’il s’agisse d’éclaireurs de l’armée régulière du Maréchal. Qua suggère de faire exploser les goulots d’étranglement retenant l’eau du lac, afin de libérer le temple et de s’occuper du Rançonneur, mais le reste du groupe demeure muet face à une proposition jugée peu envisageable. Grand mal leur prend : quelques temps après que les éclaireurs russes aient mentionné l’arrivée des armées mandchoue et japonaise au nord et au sud de la vallée, deux énormes explosions retentissent. Le barrage naturel du lac cède sous le souffle, emportant avec lui les âmes de plus d’un millier d’hommes. En résultat, les eaux libèrent le tombeau du dernier Rançonneur de Droit Divin, que le groupe s’emploie à atteindre essentiellement grâce à l’aide de l’ombre de la Maigre Bête de la Nuit qui, détachée de Fernand, parvient à soulever une personne à la fois. Pour accélérer le mouvement, les membres du groupe restant à terre tentent de rejoindre la bâtisse à pied. Le chemin s’annonce difficile, entre la vase dangereusement profonde, les Shen De cachés dans les eaux en embuscade, le festin des goules et les dépouilles millénaires des guerriers ayant donné leur vie pour lutter contre les Rançonneurs. Alors que les soldats rescapés (et terrifiés) tentent d’atteindre le monastère pour y déloger leurs alliés russes, nos protagonistes détectent la présence d’une petite troupe qui fait mouvement dans la direction du tombeau. Il s’agit de l’escorte de l’Écorcheur Céleste, accompagnée d’une poignée d’hommes de Sayk Fong Lee. Le groupe répond par une confusion généralisée, qui voit Jacques écoper d’une balle de fusil entre les deux yeux. Alors que son corps touche le sol, il bénit l’Arcane des Cinq Supplices de lui avoir offert une protection ésotérique contre le mal. La surprise prend le dessus chez les hommes du sorcier mandchou lorsqu’ils s’aperçoivent que leur cible est en pleine forme. Il ne faut alors qu’une poignée de secondes pour que les investigateurs et leurs ombres mettent en pièce leur ennemis. Qua négocie avec l’Écorcheur Céleste. Elle lui promet de retrouver son urne - actuellement entre les mains de Fernand, déjà dans le tombeau - s’il s’assure de leur protection le long du chemin menant au plus profond du lac. Après maintes réflexions, l’ombre accepte. Le destin donne rapidement raison aux efforts de persuasion de Qua, car celle-ci évite de peu la noyade lorsqu’un Shen De saisit sa cheville et tente de l’entrainer avec lui dans l’eau. L’homme-poisson ne fait cependant pas le poids face à l’escorte de l’Écorcheur, qui le poinçonne promptement avant de reprendre route.

Lorsque toute l’équipe se retrouve aux portes du dôme renfermant le dernier Rançonneur de Droit Divin, Fernand demande à l’Écorcheur Céleste d’arracher le tatouage suprême pour le lui greffer, en lieu et place de Sayk Fong Lee. Neutre en tout, le médecin légendaire accepte en échange de l’Urne de Jade. Cette proposition-surprise ne déclenche guère de protestations de la part du reste du groupe. Au sein du tombeau, l’ombre du Marchand ambulant - anciennement Rançonneur - guide les pas du groupe vers les pièce centrales où repose le Messager des Tourments et son cavalier. Le monstre censément endormi ouvre les yeux au passage du groupe et mord promptement le bras de Jacques, effaçant le sceau du Dragon par son venin prodigieux. Le groupe comprend soudainement la situation : le dernier Rançonneur de Droit Divin s’est lui aussi réveillé et ceux marqués par le sceau ne sont plus eux-même depuis lors. Dernière victime du sceau parmi les membres du groupe, Fernand s’apprête à tirer dans le dos de l’Écorcheur Céleste, mais est arrêté in extremis par Jeanne - dotée d’un pouvoir de prémonition - et Qua qui l’envoie au sol d’un coup de sabre bien ajusté. Sans doute un juste retour des choses pour les nombreux coups qu’elle avait subi de Fernand durant leurs aventures communes. Dans la salle voisine, de violents échanges de coups résonnent : Sayk Fong Lee et ses hommes sont aux prises avec le Rançonneur de Droit Divin. Le groupe intervient et bombarde les lieux avec leurs grenades dans l’espoir que cette technologie moderne soit plus efficace que les armes rouillées d’antan pour arrêter le divin guerrier aux pouvoirs régénérateurs. Au bout de la sixième détonation successive, le Rançonneur tente de rompre le combat et d’atteindre sa monture, mais une dernière grenade se charge de mettre un terme à son existence. S’affalant sur le Messager des Tourments, le dernier Rançonneur de Droit Divin décède de ses blessures. L’Écorcheur Céleste commence alors son œuvre, pendant que les investigateurs font enfin face à leur ennemi. L’ombre de la Maigre Bête de la Nuit soulève l’increvable Raan dans les airs, pendant que le Marchand ambulant s’acharne sur le vieux sorcier jusqu’à lui briser la nuque - à l’horreur et au désespoir de Liu Chen qui assistait à la scène. Alors que les eaux refluent vers le temple, l’Écorcheur céleste parvient enfin à extirper le tatouage suprême. Il tente de le remettre à Fernand, mais l’ombre furtive de Jacques - celle de Tsatoba - l’arrache de ses mains et essaie de l’appliquer sur sa propre peau. Cet acte désespéré déclenche une prompte riposte de Fernand et Jacques : le psychologue élimine lui-même l’ombre malveillante.

Enfin, Fernand reçoit le tatouage suprême. Il chevauche le Messager des Tourments, rassemble le groupe, localise le voile menant à l’Empire des Ombres et y emmène tout son paquetage en sécurité. Une fois remis de leurs émotions, les investigateurs délibèrent sur le destin de Liu Chen, fille aimante de Sayk Fong Lee par qui toute cette aventure a commencé. C’est finalement la clémence qui l’emporte, car nos héros ont le cœur sur la main. Là où Jacques, Jeannes et Qua empruntent le portail du tatouage suprême pour retrouver l’Indochine française, Naranbaatar est emmené par Fernand jusqu’à son village mongol. L’occasion pour le nouveau Rançonneur de comprendre que sa place n’est plus parmi les mortels : déjà, le tatouage l’a changé.

Le groupe se sépare ainsi. Fort de son voyage hors des terres mongoles, Naranbaatar rejoint son village et s’impose comme nouveau guide spirituel. Son mot d’ordre est d’éloigner les siens de l’obscurantisme ayant trop longtemps gangréné son village. Jeanne, quant à elle, reprend ses travaux archéologiques, mais recherche désormais plus spécifiquement d’autres manifestations surnaturelles qui pourraient mettre l’équilibre mondial en péril. Elle retourne à Bagdad pour tenter d’en apprendre plus auprès du vieux Tarec. Jacques retourne à Paris et tente de pratiquer à nouveau, de retrouver sa vie tranquille, mais en vain. On le dit moins fin psychologue, constamment nerveux, car nul ne peut survivre à de telles épreuves et en sortir intact. Qi Kua rejoint la flotte du Serpent Jaune et lutte âprement pour la libération de son pays des mains japonaises, mais également mandchoues qu’elle accuse d’être au service de l’envahisseur. On murmure que ses actions d’éclat font trembler Pu Yi, l’Empereur de Mandchoukouo. Finalement, dans l’Empire des Ombres, un nouveau chef-guerrier lève son étendard noir et blanc pour combattre l’Empereur fraîchement couronné : Fernand et Sayk Fong Lee se livrent une guerre éternelle, loin du monde des hommes et de leurs préoccupations pragmatiques.

last edited by AnubisVladTepas