Ce topic va traiter du One-Shot de Deadlands, août 2018.

Deadlands: the Weird West

0_1531942946973_proxy.duckduckgo.com.jpg

L’action se déroule en Amérique du Nord. L’Histoire du monde est la nôtre, jusqu’au moment où un séisme détruit la Californie. Cet événement localisé provoque des répercussions au-delà de l’imaginable. Un carburant surpuissant fait son apparition dans le dédale qu’est aujourd’hui la Californie (le “Grand Labyrinthe”). Ce carburant permet la création d’armes et d’équipement qui renverse la Guerre de Sécession, la faisant durer plus longtemps que prévu jusqu’à ce que les deux camps signent un traité de paix fragile, reconnaissant de facto l’existence de deux pays : l’Union (Nord) et la Confédération (Sud). Des factions mineures sautent sur l’occasion pour revendiquer à leur tour l’indépendance. Les Nations sioux, la Confédération du Coyote, la République mormone de Deseret et tant d’autres deviennent à leur tour des entités autonomes. Alors que la poudre retombe à peine sur la ligne Mason-Dixon, les entreprises privées du rail sortent elles aussi leurs armes pour s’occuper des concurrents. Car qui construira le premier réseau ferré efficace reliant d’un bout à l’autre l’Amérique, verra son compte en banque exploser. Pour ne rien arranger, on prétend que rôdent dans les ombres des horreurs surnaturelles, appâtées par le chaos ambiant, toujours prêtes à s’attaquer aux gens isolés.

Les PJs de Deadlands sont des figures classiques des Westerns, avec potentiellement une petite touche de surnaturelle qui consacre pleinement leur status à part au sein de “l’Ouest Étrange”. Quelques idées classiques ? Pistolero, Texas Ranger, cowboy, savant fou ou champions des cartes aux pouvoirs magiques. Les règles de la version “Reloaded” à laquelle nous allons jouer sont un dérivé de celles de la première édition. Jugées trop lourdes, celles-ci se sont délestées de bien des options et des mécanismes complexes pour privilégier la fluidité de l’action. Ces règles, devenues génériques et adaptables à tout univers, s’appellent aujourd’hui “Savage World”. Le mot d’ordre : “Fast, fun and furious”.

Ce one-shot

Ce one-shot va amener votre petit gang à enquêter sur la disparition de plusieurs personnes dans le cadre d’une conglomération religieuse qui s’était établie dans un lieu isolé. Pour assurer la cohésion du groupe, vos p’tits gars bosseront pour l’agence Pinkerton. Fraîchement libérée de ses obligations pour l’Union, qui lui préfère un candidat en interne pour ses mandats compliqués, l’agence se rabat sur des mandats de moindre envergure. Elle regroupe des personnages d’horizons variés pour remplir les contrats, paie l’équipe au lance-pierre et conserve l’essentiel du financement. Faut bien vivre, mon bon m’sieur. Vous serez donc soit des collaborateurs de gré ou de force, soit - pour deux d’entre vous au maximum - directement des agents Pinkerton. À vous de choisir !


Intro

L’introduction est simple. Vous avez tous vraisemblablement déjà collaboré avec l’Agence Pinkerton par le passé et cette première missions (ou “ces premières missions”, selon vos préférences) s’est suffisamment bien déroulée pour qu’on vous recontacte. Un beau jour de juillet 1877, vous recevez un télégramme.

Pinkerton vous engage. Fille disparue avec Gamin. Père Adam Brown, Riche Fermier. Si intéressés, venez gare Tombstone 9 août. Besoin 4 spécialistes. Billets remboursés.
Agent Rick Henderson.

L’action commence donc en Arizona, dans la petite ville Tombstone. Vous vous y rendez à l’aide d’un train Bayou Vermillon, afin d’y rencontrer l’agent Rick Henderson de l’Agence Pinkerton (vous êtes libres de choisir si vous avez déjà collaboré avec lui par le passé ou si c’est une première). Votre point de chute : la gare de Tombstone.

Infos en vrac

  • L’Arizona est officiellement sous la tutelle de la Confédération. Dans les faits, le territoire est disputé, principalement par les Apache dirigés par Geronimo et par le Gang des Cowboys, des gredins qui font trembler Tombstone 29 jours sur 30. Ils ne fuient les lieux qu’à l’arrivée mensuelle des Texas Rangers. Tombstone est un passage obligé entre le Grand Labyrinthe (la Californie détruite) et le territoire confédéré. 4-5 fois par année, un convoi confédéré ramène de la roche fantôme du labyrinthe jusqu’à Tombstone, où le précieux matériau est acheminé vers l’est par le chemin de fer.
  • L’Agence de détectives privés Pinkerton bossait étroitement avec l’Union pendant la Guerre de Sécession : elle remplaçait la police là où le besoin se faisait ressentir, elle espionnait les Confédérés et la rumeur prétend qu’elle s’occupait de cas plus dangereux, voire surnaturels. Après avoir été évincée au profit, dit-on, d’un candidat interne, l’Agence Pinkerton s’est tournée vers toutes les bourses qui voulait bien la financer. Elle se construit actuellement une réputation de briseuse de grèves sanguinaire à travers l’Union et la Confédération. Cette récente neutralité n’efface pas pour autant les horreurs perpétrées durant la guerre et les Sudistes n’apprécient guère de voir des Pinkertons sur leur territoire. Il faudra vous attendre à un accueil assez glacial si d’aventure, vous voulez jouer cartes sur table avec les locaux.
  • Les gens les ayant rencontrés le confirment, les Apaches sont de farouches guerriers dotés d’une spiritualité exacerbée. Durant la Guerre, ils ont repoussé les Nordistes et affirmèrent leur pouvoir sur la région. La guerre finie, les soldats confédérés purent se concentrer sur la reprise de l’Arizona des mains des natifs, aussi le conflit reprend de plus belle. Les Apaches sont réputés pour leurs attaques ciblées, rapides et meurtrières. Elles visent essentiellement les soldats confédérés, les brigands et la compagnie de chemin de fer Bayou Vermillion. En temps normal, les visages pâles qui restent à l’abri dans leur maison n’ont pas à craindre leur courroux.

Personnages

  • @Olivier incarne Doc Brun, un savant fou connu pour quelques obscures inventions, ainsi que pour son entente inhabituelle avec l’espèce canine.
  • @Nashims incarne Steven McGregor, œil de lynx et explorateur sans peur et sans reproche (ou si peu), qu’on prétend redoutable au combat lorsqu’on arrive à l’y voir.
  • @Rougeleu incarne Mactlxpotchli Kapatecztloc, étrange étranger ayant dérivé de l’Amérique Centrale jusqu’au Weird West, trappeur de son état.
  • J. A. incarne “Michael”, joueur de poker et dandy des villes de l’Est dont on vante certaines qualités occultes surprenantes.

Séances

  • 19.08.2018 : Première séance
  • 26.08.2018 : Seconde séance
last edited by AnubisVladTepas