Douchebag Sheriff

Après nos discussions sur le topic d’Anima Tactics, j’ouvre un autre sujet pour discuter de l’état général des jeux de figurines dans le monde et, plus spécifiquement, en Europe. Quant j’ai raccroché, il y a 6-7 ans, la situation pour les années à venir s’annonçait assez sinistre. Ça se ressentait tant au niveau international que local, avec le replis de Mix Image (qui donna naissance au défunt Nid du Phénix). Pour ne rien arranger, la fameuse Crise de 2008 a menacé toute l’industrie du divertissement - des jeux vidéo, aux jeu de rôle, en passant par les jeux de figurines, les jeux de cartes et les jeux de société. À l’exception des jeux de rôle et de leur univers parallèle régi par des règles commerciales différentes, tous les marchés ont dû s’adapter. J’essaie de comprendre ce qui a changé dans le monde de la figurine.

Concrètement, voilà ce que donne l’intérêt des gens sur Google pour différents jeux cités sur le forum, depuis 10 ans :
0_1454798009078_aninma.PNG
Warmachine (bleu), Warhammer Fantasy (rouge), Malifaux (jaune), Briskars (vert), Anima Tactics (violet).
On voit que l’univers de Warhammer Battle et Warmachine en sont à peu près au même niveau.
Pour l’anecdote, quand on compare ces jeux de figurines à Magic: The Gathering:
0_1454798103353_with-magic.png
On comprend mieux pourquoi le marché de la figurine est un peu dans la merde.

Côté ventes en 2014, il semblerait que Warhammer 40K thrust toujours le marché, suivi par Warmachine au troisième rang. Les jeux de figurines prépeints sur des licences connues (Star Wars, surtout) ont volé la seconde place à Warmachine et occupent le reste du classement. Côté bourse et santé des entreprises, Games Workshop ne s’en sort finalement pas si mal, là où son principal “concurrent”, Privateer Press (Warmachine) n’est judicieusement pas côté en bourse. GW s’en sort peut-être grâce à la diversification de ses sources de revenu, mais pas forcément grâce à ses jeux.

Heureusement, les jeux de société (par opposition aux jeux vidéo) ont manifestement réussi de très bonnes années 2014-2015 sur Kickstarter, témoignant d’une demande bien réelle de la part du public. Ce phénomène pourrait s’expliquer par le fait que les sommes provenant des financements participatifs sont généralement suffisantes pour faire de la qualité, alors que les jeux vidéo d’envergure requièrent des dizaines de millions de dollars.

Finalement, sur une note plus locale : en passant à Xenomorphe aujourd’hui, le vendeur m’a clairement dit que les jeux de figurines traditionnels se pétaient la gueule méchamment en Suisse. Pour lui, Warhammer est non seulement mort, mais aussi enterré. Les jeux plus accessibles - jeux de société et jeux de figurines prépeintes - marchent assez bien pour prendre le relai, mais peut-on en être rassuré lorsque l’on sait qu’une bonne partie du plaisir que nous trouv(i)ons dans le Hobby provenait de la collection, du montage et de la peinture de figurines ? Autre question, le souci est-il d’ordre générationnel (les trentenaires que nous sommes n’ont plus trop le temps pour de la figurine et nous n’avons pas su entraîner une nouvelle génération), conjoncturel (l’économie ne permet plus à de petits marchés de survivre) ou simplement local (ça marche mieux Outre-Atlantique) ?

Quel est votre point de vue sur le problème ?

rôlistes

Pour avoir été en France, à Ferney (qui se trouve tout à côté de Genève) et pour voir souvent des membres des SoG partir faire des tournois Battle en France également, je dirai que le constat est sans doute sombre, pas pas autant.

A terme, le jeu de figurine tel que nous la connaissons est menacé, mais elle va évoluer (ou mourir). W40k est tjs un jeu très très joué… jusqu’à ce que GW le merde… Quand on voit la qualité de certains jeux vidéo, on peut comprendre que les gens n’ont pas envie de claquer 200.- puis 10h sur des figs… mais c’est un choix au final.

De plus, l’arrivée d’imprimante 3d à des prix abordable pour un particulier va mettre à mal la vente de figs par des grosses boîtes. Ce n’est pas encore le cas, mais dans 3-4 ans, je pense que ça le sera.

Ce que je remarque surtout, c’est qu’en suisse, les joueurs sont souvent très frileux. Ils ont un seul jeu, ne bougent pas vraiment, ne vont pas forcément chercher plus loin pour voir les news et surtout, il y a un problème approvisionnement pour les magasins (moins actuellement d’après ce que j’ai vu, mais quand j’avais le NdP… j’ai eu du mal à avoir des figs autres que GW). Et puis, faut arrêter de se leurrer aussi… vous investissez dans un jeu, vous jouez, regroupez des joueurs, etc et 2 ans après, la boîte fait faillite, revends son jeu ou change carrément d’optique… C’est assez décourageant. Helldorado, Anima, Alkemy… ces jeux étaient bien, mais les boîtes ont fermée. J’ai plus foi dans Briskars car ce n’est pas un jeu fait par une grosses boîte qui veut des rentrées d’argent faramineuses, mais des passionnés qui sont soutenu par une communauté.

Douchebag Sheriff

Ouais, la confiance des joueurs en Games Workshop a vraiment été ébranlée. C’est marrant de voir cet “empire” s’effondrer : un peu comme pour Microsoft et l’informatique, ils ne sont plus dans la position de “phare du marché”.

Lorsque les imprimantes 3D seront vraiment démocratisées, les boites vont devoir se demander comment vendre des templates d’impression et du matériel d’impression de qualité : vendre des “modules”, un peu comme les éléments de HeroForge, ça serait peut-être la meilleure solution. Par contre, le partage / “piratage” sera probablement un gros problème ! Mais il ne faudra pas s’attendre à ça avant 5 ans minimum, vu que les rares imprimantes “abordables” (autour des 2’000 CHF) utilisent actuellement une technologie impropre à l’impression de figurines.

UniDé, ça tourne toujours bien ? C’était l’occasion de montrer des jeux moins consensuels, généralement, non ? Il me semble que la communauté romande a toujours été scindée en deux :

  • Celles et ceux qui ne sont pas excessivement accros à un seul jeu, donc qui aiment tester des trucs nouveaux.
  • Les malades des tournois qui trouvent une gratification un peu sale dans leur hobby, au point de considérer comme des “menaces” les jeux nouveaux.

Ça doit bien les emmerder, l’euthanasie de Warhammer Battle…

last edited by AnubisVladTepas
rôlistes

Cette année, c’était la première fois que Unidé ouvrait ses portes aux magasins. Le spé n’y a pas été, mais il y a toujours un peu de monde à la convention. La dernière fois que j’y ai mis les pieds (il y a 2 ans je crois), il y avait un tournois W40k et Warmahorde. Pas de Battle (qui a toujours été en retrait par rapport à W40k) et j’ai vu quelques tables de X-wing.

J’ai trouvé des imprimantes 3d aux alentours de 600.- qui semblaient loin d’être mauvaise. Je ne pense pas qu’il faille attendre 5 ans pour voir débarquer des choses tout à fait potable.

Il y a toujours eu une démarcation entre les tournoieurs, les joueurs occasionnelles et les baroudeurs de la figurines (qui vont chercher des nouveaux jeux, etc). Les gens des SoG sont principalement des joueurs de tournois Battle et avec la chute de WHB, ils sont passé sur 9e âge (en gros, une version 9 de WHB fait par l’international : ceux qui organisent l’ETC et la Sweedish Comp. De mon avis, une bonne version). Ils sont en soucis pour l’avenir du jeu, c’est clair, mais ils ne sont pas obtus non plus. Plusieurs ont accepté de faire une ou deux partie d’init Briskars par exemple et un petit nombre s’intéresse à autre chose comme jeu, mais ce n’est pas une majorité.

Il y a des joueurs qui veulent voir et découvrir autre chose, mais c’est une minorité et le reste ne suis pas, ce qui la fout mal quand tu organises 2-3 trucs qui tombent à l’eau car c’est chaque fois la même rengaine, les gens ne suivent pas, ne viennent pas ou choisissent de ne pas s’investir pour X raisons. Et le pire c’est quand je lis ça : “Et continu de faire des vidéos sur battle de préférence V8 Brsikars c’est bien mais les règles m’ont assommées!” Un des commentaires sous une de mes vidéos.
Sérieux ? Assommé par les 20 pages de règles de Briskars alors que WHB en a plus de 100 ? Que l’on aime ou pas, c’est une chose, mais ça… Enfin… à chacun ses coups d’assommoir comme on dit !

  • 4
    Posts
  • 3117
    Views

Looks like your connection to L'Organisation Très Secrète was lost, please wait while we try to reconnect.