En 2013, notre campagne des “Masques de Nyarlathotep” a imposé un constat : cet antique fragment du jeu de rôle a mal vieilli. Toutefois, le travail effectué par les éditions Sans-Détour laissait présager de beaux résultats si d’aventure, elles se décidaient à publier leur propre campagne. Bien que certaines critiques percutantes aient fait vaciller ma confiance, Sans-Détour a su la rétablir grâce à leur bébé, finalisé en 2016 : “les Cinq Supplices”, une campagne de Samuel Tarapacki (cofondateur des éditions Sans-Détour).

Cet article est une découverte des “Cinq Supplices” : je vous livre ici mon avis après une lecture de l’ouvrage, ainsi que deux premières séances de jeu. Un avis plus éclairé vous sera proposé fin 2017, puis un Post-Mortem complètera le tout, à la fin de notre campagne (mi-2018).

Click here to see the full blog post